CinéDoc présentation de séries religieuse

Seriez-vous passés à côté ? Le confinement ne vous a-t-il pas offert l’espace de les visualiser ? Pas de souci, les documentalistes de l’EspaceDoc du COEC vont vous permettre de corriger le tir… et qui sait, d’oser utiliser les séries lors de vos rencontres de catéchèse ? En effet, c’est bien de cela qu’il s’agit, de séries, un média qui a le vent en poupe ! Si certaines présentées lors de ce CinéDoc des Portes-Ouvertes du COEC par notre documentaliste, Sophie Boucheron, ont joui d’une publicité impressionnante, d’aucuns penseront tout de suite à « The Young Pope », ou ont été diffusées sur des chaînes tout public telles que TF1, oui oui, il s’agit bien de « Ainsi soient-ils », ou encore Arte avec « Au nom du Père », d’autres, plus anciennes aussi, sont peut-être passées inaperçues, comme « La Petite Mosquée dans la Prairie » de nos amis canadiens. Il y a aussi les mini-séries aux courts épisodes, telles « Sacristie ! » diffusée sur France2. Une d’entre elle a eu son heure de gloire auprès des jeunes sur Internet, j’ai nommé « Le Cathologue ». Dans le registre des webséries et en lien avec ZeBible, Mme Boucheron mentionne aussi « 2-Day » où l’humour a également une grande place, ainsi que « Ma femme est pasteur », série genevoise encore en court actuellement.

Quels apports ces médias peuvent-ils offrir en catéchèse ? Eh bien le vecteur image, d’abord, est très fort dans notre culture contemporaine, et ce simple fait est non-négligeable. Ensuite, parce que les thématiques abordées sont riches, chaque série ayant sa signature propre, tant dans les histoires complexes développées, les personnages ô combien humains, le style (humour, drame, fiction, etc.) ou encore l’identité visuelle à l’esthétique parfois extrêmement léchée. L’on passe de (trop ?) jeunes papes, à des discernants au sacerdoce, de la filiation évoquée au sein d’une famille de pasteurs à l’ambiance en sacristie ou dans une collocation catholique, d’un mari dépassé par sa femme pasteur à la bourgade qui voit débarquer une autre façon de croire en son sein, entre autres. Bien sûr, certaines vous plairont, d’autres moins, pourtant par des extraits choisis, toutes ont le mérite de poser de vraies questions de foi, et souvent avec humour, ce qui ne manque de pertinence dans notre société pluraliste et sécularisée. Alors, accepterez-vous le défi ?

Une fiche récapitulative est accessible ici.

FG