MEDITATIONS

7 avril 2020 0 Par COEC

Paroles

ces bulles
fragiles
et fugaces

qui affleurent
à la surface
de nous-mêmes

pour dénouer
l’effroi

ou célébrer
la joie

leur donner
du large

surtout
qu’elles
respirent

car à les
brusquer

elles
pourraient
éclater

avant d’avoir
délivrer
leur message

Francine Carrillo

*****

Longtemps nous avons marché vers ce lieu,
remontant de partout vers la source commune

Bien que tous différents,
moins chacun en soi-même que par ses racines avant qu’il fût né.

Bien que tous différents cependant
tous sont frères par leur acte commun : être ensemble ici.

Ici pourrait être un espace quelconque
devenant notre lieu de nous contenir tous.

Autrefois les hommes bâtissaient des églises
qui les incitaient à se tenir droits

Et c’était leur voûte unanime de Chant
qui donnait son nom à l’édifice
de pierre.

Aujourd’hui le vent nous conduit  en ce lieu
comme il aurait pu nous pousser au désert.

 Au fond d’un désert de quatre milliards d’hommes
pour n’y dire qu’un Nom au-dessus de tout nom.

Pierre Emmanuel